enfresitde

Recent Events

Universal Declaration

Is Pope Francis campaigning for married priests ?

Un tiempo ambiguo pero esperanzador. Ramón Alario

France. Les abandons du ministère inquiètent dans l'église baptiste

Donne et prete. Un amore irrisolto. Adriana Valerio

Dio chiama al sacerdozio sia celibi sia sposati. Basilio Petrà

Rome. Rencontre nationale du groupe de prêtres mariés Vocatio. Mauro Castagnaro

France. L'affaire Gréa

BORRAS Alphonse, Quand les prêtres viennent à manquer, Ed. Mediaspaul, 208 pages, 17 €

FORESTIER Luc, Les ministères aujourd'hui, Ed. Salvator, 210 pages, 21 €

El cura debería dejar de ser el eje. La prioridad, el protagonismo retorna a la comunidad. Ramón Alario y Julio Pinillos

Prêtres mariés - Chemins Nouveaux

=> website

1.     Nom du groupe : Chemins nouveaux  (Prêtres mariés France Nord)

2.     Adresse officielle (postale et électronique) :
Yves et M.Christine Grelet, 124 Jean Jaurès A5   F-95870 Bezons     Y.Grelet@free.fr

3.     Noms et adresses des personnes de contact (postales et électroniques) :
B. Corbineau 62 H.Barbusse 93220 Gagny .(corbineau.ber@wanadoo.fr )
M. Brillant 12 Chardonnerets 94470 Boissy (mbrillant@aol.com ) 
+33(0)145692926

4.     Site web éventuel : En perspective et instance !

5.     Date de création : Chemins nouveaux a été créé en 1991 .

6.     Contexte, circonstance et motifs de la création
Il faisait suite au groupe de P. Lautrey qui, depuis plus de vingt années, regroupait des PM de la région parisienne pour prier ensemble, créer des liens d’amitié, réfléchir sur notre nouvelle situation. Au fil des années le groupe s’est étoffé et a participé à tous les débats d’idées concernant le statut du prêtre et sa place dans la communauté des hommes.

7.     Situation juridique (est-ce une association déclarée ?) : NON, c'est simplement un groupe informel, c'est-à-dire un regroupement autour de personnes identifiées.

8.     Evolution du groupe depuis sa création
Au départ quelques couples à partir de 1954, puis très vite, de 1954 à 1970 ce sont plus de 50 personnes qui se retrouvaient chaque année à Rueil puis à Bagneux en banlieue de Paris. Actuellement les rencontres se font à Paris :  quelques 50 personnes sont fidèles à la journée annuelle même si seulement une trentaine sont présents (santé, vieillesse...).

Notre revue "CHEMINS NOUVEAUX", qui paraissait à deux reprises chaque année, est toujours  diffusée à 400 exemplaires, mais seulement une fois par an, avec en plus des courriers électroniques. Les coûts de production et d’envoi nous ont obligés à réduire cette réalisation pourtant  très attendue par les lecteurs. Cinquante cotisants annuels et modestes nous font envisager d’autres formes de liens et d’expressions.

9.  Nombre de personnes concernées
-        Actuellement, un peu plus de  30 personnes participent aux rencontres (une cinquantaine s'excusant pour divers motifs). 
-        Plus de 80 sympathisants communiquent avec nous :
-        Nature des participants : seulement des Prêtres mariés avec leurs épouses ou compagnes  - mais le groupe reste ouvert à toute personne qui en fait la demande ? Ce sont essentiellement des PM avec les épouses ou parfois seuls, et aussi des veuves, ainsi que des prêtres ou religieux encore dans l'institution qui sont dans des situations "difficiles" ou simplement en recherche fraternelle, quelques laïcs également qui partagent nos idées ou ont des liens amicaux ou familiaux avec nous...
-        Engagements et responsabilités des membres : tous dans la société, plusieurs dans l'église, au sein de groupes de chrétiens ...
Les situations sont très diverses : la majorité agit dans les associations syndicales, sociales et politiques . Quelques-uns sont dans la catéchèse et dans des animations et formations (type Eglise et parallèle).

10.  S'agit-il d'un groupe ou d'une fédération de groupes?
Il ne s’agit que d’un groupe (Prêtres Mariés France Nord). Mais certains des membres se retrouvent dans des regroupements diocésains entre eux ou même avec l'évêque du lieu...

11.  Si regroupement de plusieurs groupes, instances de coordination. Autour de la réunion annuelle de Chemins Nouveaux, il y a information et partage sur ce qui se vit  par chacun , là où il est .

12.  Avez-vous des Statuts ou une Charte ?  : Non

13.  Rencontres : périodicité ?  Une rencontre annuelle pour l’ensemble de la région parisienne  et les environs. Un petit groupe de 5/6 couples se retrouve 3 ou 4 fois en fonction des nécessités et productions .

14.  Rencontres : contenu ? Assurer les liens avec le National et l’International . Partager les informations naissantes et réfléchir sur les conséquences. Assurer les liens avec tous, et essayer d’être près de tous ceux qui aujourd’hui font les mêmes choix que nous., et les aider  et les accompagner si possible .

15.  Publications : Parution de Chemins nouveaux, deux fois par an, si possible. Nous en sommes au n°29 .

16. Objectifs et lignes d'action
Etre un lieu de partage et de recherche. Les liens d’échanges sont vitaux. Beaucoup parmi nous ont des choses à dire. Et ils sont susceptibles d’être très utiles pour le message chrétien Aujourd’hui, riches d’une expérience particulière

17.   Actions menées : (déclarations, pétitions, rassemblements, lettre ouverte...)
Responsabilités exercées dans l’APRC : une association luttant – face à l’église et au niveau juridique -  pour obtenir des conditions convenables de retraite pour les  hommes et les femmes qui ont  quitté les institutions religieuses ou diocésaines . Présences et participations dans les réseaux du Parvis . Productions et présences dans diverses instances et lors de manifestations particulières . Lien avec l’international , par Cl. Bertin particulièrement .

18   Actions en cours : Répondre aux diverses correspondances reçues suite à notre parution.   Faire vivre ces liens qui se manifestent à cette occasion. Faire connaître, soutenir et  s’impliquer dans certains groupes de Parvis,  et depuis peu dans  la rédaction de parutions qui font avancer notre problématique (cf Réseaux des Parvis). Faire connaître les manifestations valorisant nos attentes. Envisager et réaliser un site pour faciliter les échanges. Continuer un minimum de parution de notre petit bulletin « Chemins nouveaux » très utile à  ceux qui n’ont pas d’autres liens .

19. Relations ou coopérations avec d'autres groupes ou fédérations ? Réseaux des Parvis et ses diverses associations fédérées - Liens avec l’international, par C. Bertin de Marseille . et par le maintien de certains liens avec nos instituts ou diocèses d’origine. Des sites intéressants : PAVES, Redes cristianas…

20. Impacts estimés ? Nos parutions interpellent différents instances. Nous sommes régulièrement interpellés par  les média (presse,  radios ou T.V) .Des rencontres avec journalistes sont aussi sollicitées

21. Perspectives ? Nous voulons développer nos contacts, notamment dans la FEPCM  et rester ouverts , et continuer de rechercher comment plus vivre notre vie d’homme de Foi , fidèle à l’Evangile, pour l’Humanité d’aujourd’hui .


Un autre groupe français du Sud, PRÊTRES EN FOYER, est venu se joindre à ce groupe plutôt parisien, en particulier pour coordonner leurs liens avec Parvis :

Voici ses (anciennes) coordonnées

9, Allée du Prado Bleu, Prado Plage 13008 Marseille  Tél : ++ 33 4 42 05 25 04

Adhérents/sympathisants : 40 adhérents – 300 sympathisants.

Histoire

En 1970, des prêtres mariés et leurs épouses se sont reliés entre eux à Marseille sous l'action de Bob et Colette Joubert. C'est le nom de Prêtres en Foyer que nous avions choisi pour exprimer à la fois notre service presbytéral et notre vie familiale dans l'Eglise et dans la Société. Nous sommes principalement localisés dans le sud-est de la France.

Principes fondateurs

Les PEF constituent un mouvement qui n'a pas cherché à établir des statuts, mais qui se veut attentif à écouter les appels des prêtres qui s'engagent dans la vie de couple, du mariage, de la famille.., ainsi que dans le travail professionnel, la vie syndicale et/ou politique, la vie associative...            
Le groupe des PEF est un centre de liaison et de relation avec ceux qui luttent contre la loi du célibat ecclésiastique, pour un libre choix et une nouvelle pratique de la Mission, du Service Pastoral.      
Le groupe souhaite apporter à la fois :
- le partage moral et spirituel entre ses membres,
- le soutien d'une recherche collective,
- la reconnaissance d'un ministère effectif sur des "Chemins Nouveaux".

Objectifs

Depuis 30 ans, il est apparu que la motivation et la finalité de notre mouvement se sont enrichies de nos engagements et de nos recherches, sans nous diviser : le rejet du 'caractère sacral' du prêtre notable va de pair avec la présence aux plus démunis et aux luttes pour une Humanité responsable ; le refus d'un "pouvoir autoritaire" laisse la place à la voix de ceux qui ont faim et soif de Justice et de Paix.  
L'exclusion ecclésiastique des bien-pensants nous a reliés à tous ceux qui vont au désert, membres d'une Eglise sans territoire, animés par l'Esprit saint. Le silence imposé depuis la chaire proclame plus réellement le message de Liberté et d'Espérance de la Bonne Nouvelle, vécue au milieu des femmes et des hommes d'aujourd'hui. Nous sentons mêlés actuellement à la Société Civile, sans faire mention de notre vie antérieure de prêtre, mais sans pour autant la renier. Au contraire, elle nous permet de regarder et de nous situer "autrement", autant que possible en "accompagnateur" des femmes et des hommes, et non plus en maître ou président, fonctionnaire du Sacré. N'exerçant plus la fonction sacramentelle, nous essayons de partir du vécu, en nous conformant au regard intérieur de l'Evangile. Ne proclamant plus la Parole comme professionnels ecclésiastiques, nous cherchons ensemble la Bonne Nouvelle dans la modernité de nos sociétés qui changent et se construisent. En route avec nos compagnes et compagnons, nous cherchons à découvrir et à reconnaître ce qui s'est passé et se passe, au jour le jour, comme à Emmaüs. . .
'Prêtres sécularisés', nous faisons l'expérience d'une vie professionnelle et d'une vie croyante. "Fils de la terre et du ciel", nous cherchons à nous enraciner dans la double appartenance au Monde et à l'Eglise de Jésus qui nous libère. Nous participons donc à deux réseaux de vie fondamentaux : la vie professionnelle et la vie de Foi. Nos communautés de vie comportent plusieurs dimensions : la famille, le travail ou la retraite, le quartier ou la commune. Selon les jours et les années, nous avons tissé un réseau de relations humaines selon les choix de l'Évangile
- priorité aux plus petits par une vie proche,
- priorité aux actions collectives, par exemple dans le mouvement ouvrier,
- priorité aux luttes pour des valeurs fondamentales : la Justice, la Paix, la Santé, la Démocratie...        
- priorité au regard contemplatif et à l'Action de Grâces.       
Ces priorités demandent le sérieux de la "technicité' dans la logique professionnelle de nos métiers. Ce ne sont plus les bonnes paroles, les discours des conseils ou des sermons.  

Principales activités
Nous nous rencontrons tous les 2 mois environ. Partage, échange de nouvelles des présents et des absents, célébration. Notre Communauté de Foi ne se limite pas à ces rencontres. Chacun vit ses propres relations avec ses propres Communautés Croyantes locales. Nous souhaitons être un des relais qui permet de vivre notre foi dans la vie quotidienne, interpellés par l'Évangile. Dans ce lieu de Révision de vie,  – lieu d'échange et de force dans l'Action de Grâces – nous célébrons et confirmons la Foi des autres dans le service de la Bonne Nouvelle

Publication : Un Bulletin : BATIR mais en souffrance actuellement

Liens
Les PEF de Provence ont toujours veillé à vivre "dans l'Eglise", parce qu'ils forment l'Eglise. Ils veulent se relier à l'Église locale, dans la recherche de nouveaux Ministères.
Notre groupe a développé des relations avec les autres groupes de prêtres mariés en France et dans le monde. Il contribue au développement de la Fédération Européenne (FEPCM) et de la Confédération Internationale des Prêtres Catholiques Mariés.

Coordination : BERTIN Michèle et Claude, Mail : michele.claude13@free.fr 
Délégué à la fédération européenne : Jean COMBE Mail : jean.combe34@gmail.com 




1.     Nom du groupe : Chemins nouveaux  (Prêtres mariés France Nord)

2.     Adresse officielle (postale et électronique) :
Yves et M.Christine Grelet, 124 Jean Jaurès A5   F-95870 Bezons     Y.Grelet@free.fr

3.     Noms et adresses des personnes de contact (postales et électroniques) :
B. Corbineau 62 H.Barbusse 93220 Gagny .(corbineau.ber@wanadoo.fr )
M. Brillant 12 Chardonnerets 94470 Boissy (mbrillant@aol.com ) 
+33(0)145692926

4.     Site web éventuel : En perspective et instance !

5.     Date de création : Chemins nouveaux a été créé en 1991 .

6.     Contexte, circonstance et motifs de la création
Il faisait suite au groupe de P. Lautrey qui, depuis plus de vingt années, regroupait des PM de la région parisienne pour prier ensemble, créer des liens d’amitié, réfléchir sur notre nouvelle situation. Au fil des années le groupe s’est étoffé et a participé à tous les débats d’idées concernant le statut du prêtre et sa place dans la communauté des hommes.

7.     Situation juridique (est-ce une association déclarée ?) : NON, c'est simplement un groupe informel, c'est-à-dire un regroupement autour de personnes identifiées.

8.     Evolution du groupe depuis sa création
Au départ quelques couples à partir de 1954, puis très vite, de 1954 à 1970 ce sont plus de 50 personnes qui se retrouvaient chaque année à Rueil puis à Bagneux en banlieue de Paris. Actuellement les rencontres se font à Paris :  quelques 50 personnes sont fidèles à la journée annuelle même si seulement une trentaine sont présents (santé, vieillesse...).

Notre revue "CHEMINS NOUVEAUX", qui paraissait à deux reprises chaque année, est toujours  diffusée à 400 exemplaires, mais seulement une fois par an, avec en plus des courriers électroniques. Les coûts de production et d’envoi nous ont obligés à réduire cette réalisation pourtant  très attendue par les lecteurs. Cinquante cotisants annuels et modestes nous font envisager d’autres formes de liens et d’expressions.

9.  Nombre de personnes concernées
-        Actuellement, un peu plus de  30 personnes participent aux rencontres (une cinquantaine s'excusant pour divers motifs). 
-        Plus de 80 sympathisants communiquent avec nous :
-        Nature des participants : seulement des Prêtres mariés avec leurs épouses ou compagnes  - mais le groupe reste ouvert à toute personne qui en fait la demande ? Ce sont essentiellement des PM avec les épouses ou parfois seuls, et aussi des veuves, ainsi que des prêtres ou religieux encore dans l'institution qui sont dans des situations "difficiles" ou simplement en recherche fraternelle, quelques laïcs également qui partagent nos idées ou ont des liens amicaux ou familiaux avec nous...
-        Engagements et responsabilités des membres : tous dans la société, plusieurs dans l'église, au sein de groupes de chrétiens ...
Les situations sont très diverses : la majorité agit dans les associations syndicales, sociales et politiques . Quelques-uns sont dans la catéchèse et dans des animations et formations (type Eglise et parallèle).

10.  S'agit-il d'un groupe ou d'une fédération de groupes?
Il ne s’agit que d’un groupe (Prêtres Mariés France Nord). Mais certains des membres se retrouvent dans des regroupements diocésains entre eux ou même avec l'évêque du lieu...

11.  Si regroupement de plusieurs groupes, instances de coordination. Autour de la réunion annuelle de Chemins Nouveaux, il y a information et partage sur ce qui se vit  par chacun , là où il est .

12.  Avez-vous des Statuts ou une Charte ?  : Non

13.  Rencontres : périodicité ?  Une rencontre annuelle pour l’ensemble de la région parisienne  et les environs. Un petit groupe de 5/6 couples se retrouve 3 ou 4 fois en fonction des nécessités et productions .

14.  Rencontres : contenu ? Assurer les liens avec le National et l’International . Partager les informations naissantes et réfléchir sur les conséquences. Assurer les liens avec tous, et essayer d’être près de tous ceux qui aujourd’hui font les mêmes choix que nous., et les aider  et les accompagner si possible .

15.  Publications : Parution de Chemins nouveaux, deux fois par an, si possible. Nous en sommes au n°29 .

16. Objectifs et lignes d'action
Etre un lieu de partage et de recherche. Les liens d’échanges sont vitaux. Beaucoup parmi nous ont des choses à dire. Et ils sont susceptibles d’être très utiles pour le message chrétien Aujourd’hui, riches d’une expérience particulière

17.   Actions menées : (déclarations, pétitions, rassemblements, lettre ouverte...)
Responsabilités exercées dans l’APRC : une association luttant – face à l’église et au niveau juridique -  pour obtenir des conditions convenables de retraite pour les  hommes et les femmes qui ont  quitté les institutions religieuses ou diocésaines . Présences et participations dans les réseaux du Parvis . Productions et présences dans diverses instances et lors de manifestations particulières . Lien avec l’international , par Cl. Bertin particulièrement .

18   Actions en cours : Répondre aux diverses correspondances reçues suite à notre parution.   Faire vivre ces liens qui se manifestent à cette occasion. Faire connaître, soutenir et  s’impliquer dans certains groupes de Parvis,  et depuis peu dans  la rédaction de parutions qui font avancer notre problématique (cf Réseaux des Parvis). Faire connaître les manifestations valorisant nos attentes. Envisager et réaliser un site pour faciliter les échanges. Continuer un minimum de parution de notre petit bulletin « Chemins nouveaux » très utile à  ceux qui n’ont pas d’autres liens .

19. Relations ou coopérations avec d'autres groupes ou fédérations ? Réseaux des Parvis et ses diverses associations fédérées - Liens avec l’international, par C. Bertin de Marseille . et par le maintien de certains liens avec nos instituts ou diocèses d’origine. Des sites intéressants : PAVES, Redes cristianas…

20. Impacts estimés ? Nos parutions interpellent différents instances. Nous sommes régulièrement interpellés par  les média (presse,  radios ou T.V) .Des rencontres avec journalistes sont aussi sollicitées

21. Perspectives ? Nous voulons développer nos contacts, notamment dans la FEPCM  et rester ouverts , et continuer de rechercher comment plus vivre notre vie d’homme de Foi , fidèle à l’Evangile, pour l’Humanité d’aujourd’hui .


Un autre groupe français du Sud, PRÊTRES EN FOYER, est venu se joindre à ce groupe plutôt parisien, en particulier pour coordonner leurs liens avec Parvis :

Voici ses (anciennes) coordonnées

9, Allée du Prado Bleu, Prado Plage 13008 Marseille  Tél : ++ 33 4 42 05 25 04

Adhérents/sympathisants : 40 adhérents – 300 sympathisants.

Histoire

En 1970, des prêtres mariés et leurs épouses se sont reliés entre eux à Marseille sous l'action de Bob et Colette Joubert. C'est le nom de Prêtres en Foyer que nous avions choisi pour exprimer à la fois notre service presbytéral et notre vie familiale dans l'Eglise et dans la Société. Nous sommes principalement localisés dans le sud-est de la France.

Principes fondateurs

Les PEF constituent un mouvement qui n'a pas cherché à établir des statuts, mais qui se veut attentif à écouter les appels des prêtres qui s'engagent dans la vie de couple, du mariage, de la famille.., ainsi que dans le travail professionnel, la vie syndicale et/ou politique, la vie associative...            
Le groupe des PEF est un centre de liaison et de relation avec ceux qui luttent contre la loi du célibat ecclésiastique, pour un libre choix et une nouvelle pratique de la Mission, du Service Pastoral.      
Le groupe souhaite apporter à la fois :
- le partage moral et spirituel entre ses membres,
- le soutien d'une recherche collective,
- la reconnaissance d'un ministère effectif sur des "Chemins Nouveaux".

Objectifs

Depuis 30 ans, il est apparu que la motivation et la finalité de notre mouvement se sont enrichies de nos engagements et de nos recherches, sans nous diviser : le rejet du 'caractère sacral' du prêtre notable va de pair avec la présence aux plus démunis et aux luttes pour une Humanité responsable ; le refus d'un "pouvoir autoritaire" laisse la place à la voix de ceux qui ont faim et soif de Justice et de Paix.  
L'exclusion ecclésiastique des bien-pensants nous a reliés à tous ceux qui vont au désert, membres d'une Eglise sans territoire, animés par l'Esprit saint. Le silence imposé depuis la chaire proclame plus réellement le message de Liberté et d'Espérance de la Bonne Nouvelle, vécue au milieu des femmes et des hommes d'aujourd'hui. Nous sentons mêlés actuellement à la Société Civile, sans faire mention de notre vie antérieure de prêtre, mais sans pour autant la renier. Au contraire, elle nous permet de regarder et de nous situer "autrement", autant que possible en "accompagnateur" des femmes et des hommes, et non plus en maître ou président, fonctionnaire du Sacré. N'exerçant plus la fonction sacramentelle, nous essayons de partir du vécu, en nous conformant au regard intérieur de l'Evangile. Ne proclamant plus la Parole comme professionnels ecclésiastiques, nous cherchons ensemble la Bonne Nouvelle dans la modernité de nos sociétés qui changent et se construisent. En route avec nos compagnes et compagnons, nous cherchons à découvrir et à reconnaître ce qui s'est passé et se passe, au jour le jour, comme à Emmaüs. . .
'Prêtres sécularisés', nous faisons l'expérience d'une vie professionnelle et d'une vie croyante. "Fils de la terre et du ciel", nous cherchons à nous enraciner dans la double appartenance au Monde et à l'Eglise de Jésus qui nous libère. Nous participons donc à deux réseaux de vie fondamentaux : la vie professionnelle et la vie de Foi. Nos communautés de vie comportent plusieurs dimensions : la famille, le travail ou la retraite, le quartier ou la commune. Selon les jours et les années, nous avons tissé un réseau de relations humaines selon les choix de l'Évangile
- priorité aux plus petits par une vie proche,
- priorité aux actions collectives, par exemple dans le mouvement ouvrier,
- priorité aux luttes pour des valeurs fondamentales : la Justice, la Paix, la Santé, la Démocratie...        
- priorité au regard contemplatif et à l'Action de Grâces.       
Ces priorités demandent le sérieux de la "technicité' dans la logique professionnelle de nos métiers. Ce ne sont plus les bonnes paroles, les discours des conseils ou des sermons.  

Principales activités
Nous nous rencontrons tous les 2 mois environ. Partage, échange de nouvelles des présents et des absents, célébration. Notre Communauté de Foi ne se limite pas à ces rencontres. Chacun vit ses propres relations avec ses propres Communautés Croyantes locales. Nous souhaitons être un des relais qui permet de vivre notre foi dans la vie quotidienne, interpellés par l'Évangile. Dans ce lieu de Révision de vie,  – lieu d'échange et de force dans l'Action de Grâces – nous célébrons et confirmons la Foi des autres dans le service de la Bonne Nouvelle

Publication : Un Bulletin : BATIR mais en souffrance actuellement

Liens
Les PEF de Provence ont toujours veillé à vivre "dans l'Eglise", parce qu'ils forment l'Eglise. Ils veulent se relier à l'Église locale, dans la recherche de nouveaux Ministères.
Notre groupe a développé des relations avec les autres groupes de prêtres mariés en France et dans le monde. Il contribue au développement de la Fédération Européenne (FEPCM) et de la Confédération Internationale des Prêtres Catholiques Mariés.

Coordination : BERTIN Michèle et Claude, Mail : michele.claude13@free.fr 
Délégué à la fédération européenne : Jean COMBE Mail : jean.combe34@gmail.com